Pourquoi souscrire à une assurance vie ?

La souscription à une assurance vie est intéressante sur tout point de vue sachant que l’assurance vie permet à la fois de se constituer un capital et de le transmettre.

C’est un contrat souple

souscrire à une assurance vieLe contrat d’assurance vie est un contrat souple et facile à adhérer. Pour y accéder, il suffit de s’engager à respecter les règles dictées par le distributeur de contrat d’un côté et de faire le premier versement d’un autre côté. Le contrat d’assurance vie prouve également sa souplesse par le fait qu’avec ce type de contrat, le capital est toujours disponible à tout moment. Enfin, le versement de la somme convenue ou l’épargne peut se faire selon la convenance du souscripteur (versement en une seule fois, versement régulier ou versement libre).

 

Un contrat garanti et sûr

L’épargne sous la forme d’une assurance vie peut se faire sur des obligations, des actions, de l’or ou encore l’immobilier tout en conservant le même contrat ou les mêmes fonds. C’est le volet dit en « unités de compte ». De par cette diversité, le rendement d’un placement en unité de compte est élevé, mais il est plutôt risqué vue qu’il dépend de la fluctuation des marchés boursiers. Pour les épargnants qui privilégient la sécurité, le contrat d’assurance vie offre également un autre volet qui est l’investissement sur fonds en euros. Le rendement est certes peu, mais le montant du capital investi est garanti.

Une fiscalité avantageuse

Avec un placement prenant la forme d’une assurance vie, la fiscalité est intéressante. D’abord, la fiscalité de l’assurance vie diminue au cours du contrat. Ensuite, dans le cas d’une succession au décès du souscripteur, le contrat d’assurance vie offre une diminution des droits de succession. Ainsi, pour un versement effectué avant les 70 ans du souscripteur, un taux forfaitaire de 20 % est appliqué. Cependant, pour les sommes reçues par le bénéficiaire est au-dessous de 152 500 €, les sommes versés aux bénéficiaires échappent à cette imposition. Pour les versements effectués au-delà des 70 ans du souscripteur, les droits de succession ne s’appliquent pas pour les contrats dont les plus-values capitalisées sont inférieures à 30 500 €.

Un contrat visant à protéger les siens

Il est à rappeler qu’un contrat d’assurance vie est un accord qui consiste pour l’assuré à verser des primes à l’assureur afin que ce dernier puisse, au terme du contrat, lui verser une somme sous forme de rente ou de capital (selon les termes du contrat) ou de verser un capital au bénéficiaire du souscripteur en cas de décès de ce dernier. En ce sens, le contrat d’assurance vie est un contrat qui a pour objectif de veiller sur l’avenir de ses proches. En outre, contrairement à d’autres contrats, l’assurance vie autorise les souscripteurs à choisir eux-mêmes les bénéficiaires du contrat. Encore, grâce à la rente, en cas de vie du souscripteur, l’assurance vie est un très bon moyen pour préparer sa retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *