Comment financier une sci ?

En intégrant le marché de la gestion des biens immobiliers, le statut de SCI ou société civile immobilière est le plus pratique compte tenu des différents avantages qu’il offre. Mais pour pouvoir détenir un patrimoine, un investissement s’impose. Avec le régime de la SCI, cet investissement se présente sous forme de location. Dans la plupart des cas, on a recours à un crédit bancaire pour financer une SCI. Mais comment s’y prendre ? (suite…)

Le financement de vos projets immobiliers

Un projet immobilier a une toute autre ampleur que tout autre projet. Son importance nécessite la plupart du temps de recourir au financement bancaire, les crédits. Il existe plusieurs formules de crédit possible selon la nature de votre projet, acquisition de résidence principale ou secondaire. Les formules s’adaptent à votre situation, revenu, garanties, etc.

Les conditions préalables pour tout projet immobilier

Il est nécessaire de réfléchir à tête posée sur votre projet immobilier, surtout lorsque vous envisagez de recourir au crédit. C’est un engagement important dont la durée est de plusieurs dizaines d’année. Vous devez être prêt psychologiquement, mais également financièrement. Le crédit ne doit pas avoir pour conséquence un endettement excessif. Votre revenu permet-il d’envisager le projet ? Pouvez-vous assumer l’apport personnel minimum de 10% ?

En règle générale, le seuil d’endettement est fixé à 33,3% de votre revenu. Il est important de s’appuyer sur des conseils avisés pour vous expliquer toutes les démarches et le fonctionnement de chacune des formules. On vous conseille notamment de recourir à un courtier qui saura vous conseiller et vous trouver les offres appropriées. Les banques sélectionnent les emprunteurs potentiels selon leur dossier. Celui-ci doit être parfaitement agencé et complet.

Le PTZ, qui peut y prétendre ?

Le PTZ ou prêt à taux zéro est une offre qui ne concerne que les primo accédant, c’est-à-dire ceux qui envisagent un crédit pour l’acquisition d’un bien immobilier au titre de résidence principale. Mais ce n’est pas tout le monde qui peut y prétendre. En effet, son octroi est conditionné par les revenus de l’emprunteur. Un plafond est fixé. Sont ciblés les foyers à revenus modérés. Vous devez donc vous renseigner si vous y êtes éligibles. Enfin, il faut savoir que ce prêt n’est pas proposé par toutes les banques. Seules celles qui ont passé un accord avec l’Etat peuvent le proposer puisqu’il s’agit d’un prêt aidé avec l’Etat comme principale garantie.

Comment faire pour acquérir une résidence secondaire ?

L’acquisition d’une résidence secondaire exclut le prêt à taux zéro. Il faudra souscrire un crédit immobilier classique. Mais qui dit résidence secondaire dit résidence principale. Cette dernière pourra servir de garantie au prêt même si elle est déjà engagée, c’est ce que l’on appelle l’hypothèque rechargeable. Mais l’existence et la suffisance de cette garantie n’écartent pas pour autant les autres conditions liées à votre revenu. Un apport personnel de 10% est souvent exigé pour au moins régler les frais de dossier et les frais du notaire.